Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Escapade

Amy décide d'aller retrouver son père à l'autre bout des usa. Le trajet ne sera pas celui imaginé...

Proposée le 30/10/2017 par Roleplayer

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FH
Lieu: Inclassable
Type: Roman

Rick avait perdu un peu de temps en chargeant ce matin. La semaine qui s'annonçait allait être importante pour lui. Il partait de Salt Lake City vers Boston à trois mille huit cent kilomètres de là avec un chargement coûteux. Neuf heures trente, il prit place au volant de son T680 bleu nuit taillé pour les longues distances, avec un confort digne des meilleurs camping-cars; Il avait investi une fortune dans son outil de travail.
Il se mit en route, attrapa la Lincoln Highway et comme souvent fit une halte rapide pour déjeuner au truck-stop d'Evanston, petite ville en altitude coincée dans les montagnes du Wyoming.

Une fois de plus, Amy venait se disputer avec sa mère à qui elle reprochait de ne pas avoir suivi son père lorsqu'il était parti monter sa boite de transport à Cleveland, à l'autre bout du pays.

"-J'en ai marre de vivre dans cette ville, y a rien à faire.

-Fini déjà tes études, gagne ta vie, après tu feras ce que tu veux ma cocotte.

-Surement pas dans ce bled, avec tous ces cons. Je veux partir !

-Hé ben tire-toi, débrouille-toi pour aller voir ton père, mais compte pas sur moi pour financer !

-Ha ha ha, d'accord, je saurai me débrouiller toute seule."

Amy claqua la porte de sa chambre et fit rapidement un sac. C'était sûr, cette fois elle allait partir, elle ferait du stop. Elle ressortit de sa chambre quelques minutes plus tard, défiant sa mère.

"-Voilà j'y vais, t'es contente ? Je te donnerai des nouvelles quand j'aurai le temps.

-Ha ha ha ma pauvre fille, que tu es naïve ! Qui va vouloir t'emmener ? Et que je ne te retrouve pas chez le shérif, tu sais comme l'autre fois où avec ta copine on vous avait pris pour des putes !"

C'en était trop, Amy fusilla sa mère du regard et quitta la maison sans un mot.

Une demi-heure après, elle se trouvait à la sortie d'Evanston sur une zone où transitaient des poids lourds. Elle demanda bien à quelques routiers de la transporter vers l'est, mais essuya à chaque fois un refus.

Elle se devait de partir coûte que coûte surtout ne pas rentrer chez elle. Une idée un peu folle lui trotta dans la tête. Elle aperçut un chauffeur sortir de chez Jody's Diner pour regagner son camion, mais il redescendit de la cabine pour s'absenter quelques instants. C'était peut-être sa chance...

Rick repartit vers douze heures trente, le long ruban d'asphalte s'enfonçait dans les montagnes au son de musique country, le temps était orageux. Depuis une demi-heure qu'il roulait il n'avait pas prêté attention au rideau tiré de la couchette. Habituellement, il ne le fermait jamais. Il eut l'impression soudaine de ne pas être seul dans la cabine. Cette pensée lui sembla saugrenue mais il voulait en avoir le cœur net. Il ouvrit la boite à gants et se saisit de son Smith&Wesson. Si quelqu'un était vraiment là, il allait passer un sale quart d'heure. Il se gara sur le bas-côté, et rapidement pointa son arme en écartant le rideau de la cabine.

"-NOOOON ! S'il vous plait !!" Implora dans un cri étouffé venu d'un corps recroquevillé au fond de la couchette.

Il n'en croyait pas ses yeux.

"-Qu'est-ce que tu fous là toi ? lança-t-il menaçant.

-Je vais vous expliquer ! fit la demoiselle terrorisée en sanglotant, le visage caché par ses mains.

-Descend de là et pas de blague."

Blême, elle ouvrit la portière et descendit, les jambes flageolantes. Il la rejoint, son revolver dans sa poche arrière.

-Comment t'es montée ?

-Vous... vous avez oublié de fermer la portière sur le parking à Evanston."

Il la regarda étonné ; Il ne s'était absenté que quelques instants.

Il scruta la frêle demoiselle. Brunette, les cheveux mi-longs, yeux marron clair, elle portait un top serré un peu décolleté qui laissait apparaître le rebond d'une jolie poitrine, une veste de jogging ouverte, un short en jean, des socquettes et des baskets.

"-Putain, mais t'as quel âge ?

-J'ai dix-huit ans, je m'appelle Amy, fit-elle d'une voix tremblante.

-Dix-huit ? Mon œil !"

Elle lui présenta son permis de conduire. Il la regarda à nouveau de la tête aux pieds.

"-Et t'as quoi dans ton sac ?

-Juste deux trois affaires. J'ai rien volé." fit-elle en l'ouvrant et enchaîna :

"-Je vais à Cleveland, rejoindre mon père, ma mère me saoule à rester dans ce trou paumé.

-Et elle te laisse partir toute seule ?

-Elle m'a dit: tu veux voir ton père, démerde toi, t'es grande !"

Quelques gouttes de pluie commencèrent à tomber, Rick leva les yeux au ciel puis la fusilla du regard. Elle tremblait de tous ses membres, prête à défaillir.

"-Merde, pourquoi moi ? T'aurais pas pu choisir un autre camion ? En plus t'es monté au hasard qu'est-ce qui te disait que j'allais dans la bonne direction?

-Je sais pas, j'ai pas réfléchi...

-Bon, je vais pas t'abandonner ici, remonte !"

Ils prirent place, il la regarda dit:

"-Tu me mets en retard et j'ai pas l'intention de faire demi-tour, ni de te prendre en stop. T'as de la chance qu'il pleuve, je te largue à la prochaine ville, et c'est pas tout près."

Il reprit la route et remit de la musique. Amy, tétanisée n'osait pas bouger sur son siège. Il lui jetait discrètement un coup d'œil de temps à autre. Au bout de quelques longues minutes il brisa le silence:

"-Ca va? Excuse-moi pour le flingue tout à l'heure, mais je ne pouvais pas savoir.

-Non, c'est ma faute. Je me rends compte que j'ai fait une connerie, murmura-t-elle.

-Franchement oui, t'es pas prudente jeune fille."

Il la regarda et échangèrent un sourire timide.

"-Vous... vous avez un très beau camion monsieur... fit Amy pour entamer la conversation et se donner de la contenance.

-Ha? Merci.

-J'en ai déjà conduit un vous savez.

-Ha bon ? Et quand ça ?

-Avec mon père, il a une petite entreprise de transport à Cleveland, il me laisse les manœuvrer dans la cour".

Il la regarda amusé.

"-Ha ha ha, pourtant c'est pas un boulot de gamine ça.

-Pfff c'est macho... fit-elle en haussant les épaules. Je ne sais même pas votre nom...

-Rick."

Un petit moment passa. La présence de la demoiselle ne lui déplaisait pas, mais il ne voulait pas d'ennui. La ville de Green River apparu sur l'écran du GPS, Amy s'inquiéta, elle se dandinait sur son siège.

"-Un problème Amy ?"

Elle le regarda.

"-Rick... je suis désolée, mais me laissez pas tomber dans ce bled, il est aussi paumé qu'Evanston, je ne vous embêterai pas, je serai discrète, laissez-moi près de Cleveland, s'il vous plait... dit-elle en fondant en larmes les mains jointes devant elle.

-Bon ça-va, ça-va, putain c'est pas vrai... laisse-moi réfléchir, on n'y est pas encore..."

Cette fille lui faisait de la peine, elle semblait au final bien inoffensive. Il l'avait terrorisée, en pointant une arme sur elle et s'en voulait un peu... Ce n'était pas dans ses habitudes, mais un peu de compagnie pour ces quatre jours de voyage jusque Cleveland le tentait assez.

Une demi-heure plus tard, ils passèrent le panneau du comté de Green River. Livide, Amy regarda son chauffeur.

"Hé ben, remet toi Amy! Prend un truc à boire dans le frigo derrière. Cleveland et basta, ok ? Au moindre truc tordu, tu descends.

-Merci". Murmura-t-elle les yeux embués.

Elle se leva et prit un soda. Elle ne demanda pas plus d'explication, Rick l'acceptait comme passagère.

"-Vous voulez quelque chose ? Dit-elle timide.

-Non, merci.

-Je peux bouger un peu le siège ?

-Oui."

Rick était un peu rude, son débardeur révélait un physique athlétique et il était bien de sa personne. Elle se détendit un peu en inclinant le siège et enleva ses chaussures pour être plus à l'aise. Le soleil était revenu, elle se débarrassa de sa veste de jogging, laissant ses épaules découvertes dévoiler un peu plus des courbes de sa poitrine. Elle s'assoupit. Rick la regarda, elle était vraiment jolie.

A quarante ans, célibataire, la route c'était sa vie. Il se contentait de conquêtes éphémères et d'amours de passage. Ses potes allaient bien le charrier s'ils le voyaient avec cette gamine.

Rick avait bien roulé, il faisait environ huit cent kilomètres par jour et avait fini par atteindre le relais routier de Big Springs dans le Nebraska.

"-Bon, on va aller manger un bout, ensuite tu iras te doucher et on se couche. Tu dormiras sur ton siège, il peut s'incliner. T'as tout ce qu'il te faut ?

-Oui, j'ai une serviette et de quoi me changer."

Ils dinèrent rapidement, Amy paya sa part, Rick lui indiqua les douches du relais et ils se retrouvèrent dans le camion. Elle en profita pour appeler sa mère et lui dire qu'elle était en chemin, qu'elle ne s'inquiète pas.
Il prit place sur la large couchette king size et regarda Amy qui enlevait son short. Elle était mignonne avec son long t-shirt laissant deviner ses tétons en dessous, sa culotte et ses socquettes. Elle prit place sur le siège passager.

"-Bonne nuit Amy.

-Vous aussi Rick." fit-elle en lui souriant.

Il la regarda tirer une couverture sur elle et fermer les yeux. Une veilleuse laissait une douce lumière dans la cabine silencieuse. Quelques minutes passèrent.

"-Amy (…) tu dors ? Souffla-t-il.

-Nan

-Tu veux... tu peux venir sur la couchette, il y a de la place pour deux si ça te dit."

Elle le regarda et vint y prendre place un peu hésitante. Après un petit moment, elle cala son dos contre lui. Sa présence était rassurante après une journée riche en émotions. Il se tourna et passa machinalement une main au-dessus de la hanche de son improbable passagère.

Rick se sentit pousser des ailes avec cette jeunette contre lui. Il glissa sa main sous le t-shirt d'Amy pour lui caresser doucement le ventre. Elle avait la peau douce et lisse. Pétrifiée, Amy n'osa pas bouger, ne sachant comment réagir. Elle eut soudain la trouille mais ne se sentit pas capable de l'arrêter. Elle était tendue, Rick pouvait sentir le dessin de ses abdominaux sous ses doigts.

"-Sportive la petite Amy, hein? Lui murmura-t-il.

-Oui.

-Détend toi..."

La main de Rick remonta doucement pour lui envelopper un sein. Elle bloqua sa respiration et ne put s'empêcher de soupirer quand elle sentit son téton glisser entre ses doigts de son compagnon. Elle ne dit pas un mot et se tourna vers lui apeurée. Il l'embrassa avec tendresse, ses gestes étaient lents d'une grande douceur. Elle fut surprise par tant d'attention de cet homme qui lui avait paru assez rude au premier abord et se sentit partagée entre la peur de passer pour une fille facile ou d'être tombée sur un détraqué. Son manque d'expérience ne la mettait pas en confiance, et Rick était vraiment le plus âgé du peu de garçons qu'elle avait connu jusqu'alors.

Il prit les choses en mains, en lui retirant son t-shirt puis sa culotte qu'Amy essaya en vain de retenir.

"-Je sais pas si c'est bien..." murmura-t-elle alors que son cœur s'emballait. Il l'embrassa à pleine bouche et regarda ce petit bout de femme à qui il ne restait que des socquettes bleues. Il sourit, retira son t-shirt et son caleçon. Amy le laissa faire, nerveuse. Il lui suça les tétons, puis se glissa entre ses jambes. Un long soupir et une grimace accompagnèrent la pénétration.

"-humm t'es pas bien large ma jolie" souffla Rick.

Amy s'agrippa aux bras musclés de son amant, elle gémissait, et son cœur battait la chamade. Rick était énorme et elle prenait un certain plaisir. Elle lâcha un petit cri quand il se contracta pour éjaculer. Ils s'embrassèrent à nouveau, puis sans un mot se replacèrent l'un contre l'autre avant de s'endormir.

Rick se réveilla le premier, enveloppant de ses bras le corps dénudé d'Amy. Il se remémora rapidement leur aventure de la veille. Amy ouvrit les yeux et se cacha le visage, le regardant entre ses doigts.

"-Je suis désolée, je fais jamais ça d'habitude, je suis pas comme ça... quelle honte.

-Chuuut" fit Rick en lui écartant les mains pour lui poser un baiser sur les lèvres.

Il la serra contre lui un petit moment en lui caressant le dos et les fesses avec volupté. Le contact était envoûtant.

"-On va devoir y aller ma jolie. On prend un petit déjeuner et on part."

Amy lui sourit, les yeux pétillants. Il la regarda se rhabiller, il en fit de même et ils sortirent.

Ils se mirent en route, écoutant de la musique et partageant des tranches de vie. Le passage du fleuve Missouri marqua le passage du Nebraska à l'Iowa. Ils passaient une bonne journée.

Dans une heure ils seraient au relais routier de Newton.

"-Tu vas voir, j'aime bien ce relais, je m'y arrête souvent, il est immense, j'y ai plein de potes ; Il y a une salle de muscu, si ça ne te gêne pas je t'abandonnerai un peu pour en faire, tu pourras rester dans le camion.

-Ha ? Bon ok."

De toutes leurs discussions ils n'avaient jamais évoqué leur relation de la veille.

Ils arrivèrent à Newton. Le centre routier était effectivement important. Il était dix-neuf heures quand Rick gara le camion.

"-Bon, je te laisse, t'éloignes pas trop, tiens, voilà un jeu de clef de la cabine."

Il prit quelques affaires puis avant de descendre posa un baiser sur les lèvres d'Amy qui s'en trouva toute surprise. En attendant, elle sortit du camion pour s'asseoir sur le large marche pied et prendre un peu du soleil qui déclinait. Son aventure de la veille lui trottait dans la tête.

"-Hé ben ma cocotte, qu'est-ce que tu fais là ?" Fit soudain une voix.

Amy leva les yeux. Une jeune femme, cheveux auburn, entre trente et quarante ans venait de l'aborder. Elle portait une robe courte et décolletée, et des hauts talons. Un maquillage assez marqué lui faisait de grands yeux verts.

"-Heuu, j'attends quelqu'un, fit Amy timidement.

-Ha ha ha, mais moi aussi j'attends du monde ma chérie...

-Heu, je... je voyage dans ce camion.

-Aaaah d'accord, excuse-moi cocotte, je croyais que... que tu traînais sur le parking."

Amy ouvrit grand les yeux, réalisant que la femme l'avait prise pour une prostituée.

"-C'est Rick qui te conduit alors ? Fit la femme.

-Oui, c'est ça, vous... vous le connaissez ? Fit-elle surprise.

-Ha ha, Bien sûr que je connais mon Ricky. Il est où ce grand fou ?

-Parti à la muscu.

-Ah, ben t'es pas prête de le voir revenir. Je m'appelle Debby, fit-elle en lui tendant la main.

-Moi c'est Amy.

-Ca te dit de venir prendre un verre? On pourra discuter un peu, j'ai du temps.

-Mais Rick m'a dit de rester au camion...

-Pas grave, t'as les clefs ? Il ne te dira rien".

Amy se laissa entraîner.

Une bonne heure et demie était passée, Rick revint au camion sans trouver de trace d'Amy. Il fit le tour, scruta le parking.

"-Merde, elle est partie où ? Elle va m'entendre." Marmonna-t-il.

Il trépignait, bougon, quand il aperçut deux silhouettes sortir de la boutique du relais.

Il resta sans voix quand Amy et Debby s'approchèrent de lui.

"-Salut mon Ricky ! Fit Debby enjouée.

-Coucou Debby, fit-il, mais Amy... qu'est-ce que tu...

-Cette pauvre fille n'avait rien à se mettre, je sais que tu vas adorer, je te connais bien". fit Debby amusée.

Amy avait troqué son short et ses baskets pour un ensemble mini-jupe, crop-top et hauts talons ouverts. Elle avait un autre petit sac du magasin à la main.

Rick était soufflé par la transformation d'Amy en lolita sexy.

"-Hé ben Amy si je m'attendais (…). Tu es à l'aise avec ces habits ?

-Ben oui, juste un peu de mal à marcher avec les talons.

-Bon, je vous laisse mes chéris. A bientôt Ricky, fit-elle en l'embrassant, et prend bien soin de toi bébé, fit-elle à Amy en lui caressant la joue. Elle s'éloigna.

"-Amy, t'es... comment dire, vraiment très jolie... fit Rick en la regardant, la détaillant de la tête aux pieds.

-Bandante ?"

Rick ouvrit grand les yeux, étonné par le vocabulaire d'Amy qui avait un peu rougie.

"-Je mentirais si je disais le contraire... J'espère juste que Debby ne t'as pas raconté trop de bêtises.

-On va manger, j'ai faim, fit Amy.

-On y va."

Ils se dirigèrent vers le restaurant, Amy s'approcha de Rick pour le prendre par la taille. Il en fit de même, fière de sa compagne qui semblait avoir été transformée.

De retour au camion, Rick galocha Amy avant qu'elle ne monte. Il la retrouva à l'intérieur de la cabine et tira les rideaux. Il s'assit sur le lit, Amy prit place face à lui sur ses genoux. Il l'embrassa, dans le cou puis sur les épaules. Il voulait prendre du temps. Il lui ôta son top et son soutien-gorge. Sa jolie poitrine défiait la pesanteur, les tétons déjà tout érigés. Il les prit tour à tour en bouche, Amy échappa un long râle de plaisir. Il glissa sa main entre ses cuisses, écarta la petite culotte de coton et lui titilla le clitoris. Elle se cambra, se rapprochant de lui en soufflant.

"-Ooooh ouiiii, Rick, encore..."

Il ne s'arrêta pas, elle jouit rapidement une première fois. Il la remit debout, fit glisser à terre la jupe et la culotte. Il leva les yeux et regarda Amy qui souriait. Elle se pencha pour l'embrasser et d'une main lui caressa le sexe sur son pantalon.

"-Hier soir j'ai été nulle... Murmura-t-elle.

-Non, j'ai bien aimé." dit-il en lui caressant la joue.

Elle lui dégrafa sa ceinture puis son pantalon.

"-Aide moi."

Il enleva ses affaires et se rassit. Amy s'agenouilla, lui saisit le sexe le fourra dans sa bouche, surprenant Rick qui la croyait bien plus timide.

"-Ooooh, putain !" Murmura-t-il en inspirant profondément.

Elle ne fit que quelques va et vient avant de se remettre à califourchon sur les cuisses de son compagnon. Elle dirigea le sexe bandé vers son minou, Rick la saisit fermement par les hanches et l'empala sur lui. Elle cambra les reins et releva la tête en criant.

"-AAAÏïïïïeeee!!! HOOooo...Elle lui attrapa la tête en le regardant dans les yeux. Doucement..."

Rick l'embrassa, la retourna sur le lit. Il était à genoux sur le sol, les jambes d'Amy sur les épaules. Il la regarda.

"-J'adore tes chaussures, c'est sexy" fit-il en la pénétrant à nouveau.

La position était plus confortable, Amy avait levé les bras au-dessus de sa tête, s'offrant à son amant. Il vit ses yeux rouler dans ses orbites quand il la fourrait. Elle prenait du plaisir et lui aussi. Il l'inonda, Amy était aux anges. Il l'embrassa, lui retira ses chaussures et ils se mirent sous le drap.

Pour la seconde fois, il se réveilla avec sa jeune conquête nue contre lui.

"-Bien dormi mon ange ?"

Elle le regarda et sourit, amusée par cette marque d'affection.

"-Oui, super, j'étais crevée.

-On va déjeuner, il y a de la route à faire.

-Tu préfères que je mette quoi ? Mes baskets ou les talons ?" Fit-elle taquine.

Il sourit et ne répondit pas. Elle savait qu'elle lui ferait plaisir, et sorti avec son short un t-shirt et ses talons.

Le déjeuner fut vite pris, ils allaient entamer leur troisième jour de route. Au moment de quitter le parking, Amy ordonna.

"-Attend Rick, arrête toi !

-Quoi ?"

Elle ne répondit pas, descendit de la cabine et se dirigea rapidement vers Debby qui sortait de sa voiture.

"-Hé Debby !!

-Ben t'es encore là mon bébé ?

-Ouais, on repart. Je voulais juste te dire merci pour hier !

-Ha ha ha, alors, tu as crevé Ricky ?

-Je sais pas, en tout cas, moi j'ai bien pris, c'était génial.

-Aller ma chérie, soyez pas en retard, et prend soin de toi."

Elles se firent une franche accolade comme des amies de toujours.

"-A bientôt !" Fit Amy en regagnant la cabine.

"-Tu t'es trouvée une copine on dirait" dit Rick en démarrant, saluant Debby par un coup de klaxon.

"-Ouais, elle est super sympa."

Rick ne dit rien pendant un moment. La route s'annonçait longue, les lignes droites étaient interminables.

"-Dis Amy, comment tu as acheté ces affaires au fait ?

-J'avais quelques dollars et j'ai une ardoise auprès de Debby, je t'avoue que je n'ai plus grand-chose en fait.

-Et comment tu comptes financer ton retour ?

-Ben mon père me donnera ce qu'il faut, c'est pas un problème."

Ils passèrent le Mississipi à Davenport en fin de matinée pour entrer dans l'Illinois. Ils s'arrêtèrent peu après sur une aire pour manger un sandwich.

La ville de Toledo sur les bords du lac Erie fut atteinte en fin d'après-midi. Demain, il serait à Cleveland pour déposer Amy avant de poursuivre sa route.

Après un diner rapide, c'est Amy qui alla se doucher en premier. Rick partit à son tour.

A son retour, les rideaux étaient tirés. Il découvrit Amy, assise sur son siège qu'elle avait fait pivoter, portant un déshabillé court transparent lié à la taille qui ne laissait aucun doute sur sa nudité en dessous. Elle avait aussi ses hauts talons.

"-Et ben mon ange, te voilà bien séduisante ! Dit-il en refermant la porte.

-Tu aimes ?

-Et comment ! Debby est encore derrière ça non ?

-Huum, peut-être..." Fit-elle avec une moue aguicheuse.

II se mit à genoux devant elle, lui caressa les cuisses, les mollets. Elle se mit à rire. Il s'approcha pour l'embrasser. Glissa de sa bouche à son cou, écarta doucement les pans du déshabillé pour lui sucer les tétons en lui caressant la poitrine. La respiration d'Amy accélérait, elle lui caressait la tête, alors qu'il avait atteint son nombril. Un spasme l'envahit lorsqu'il posa la bouche sur son sexe, sa langue trouvant tout de suite son bouton de plaisir. Elle se raidit un peu en le plaquant contre elle.

"-OOoooh Ouiiiii, continue." Souffla-t-elle.

Il lui passa les mains sous les fesses, comme pour s'offrir ce fruit intime, dégoulinant de nectar. Elle se laissa aller et jouit bruyamment. Elle se surprit elle-même et regarda Rick en souriant. Il la mit à quatre pattes sur la couchette, releva le tissu qui lui couvrait la croupe et s'introduisit en levrette.

Elle tourna la tête pour le regarder. Il l'avait saisi par les hanches pour l'embrocher de tout son long. Elle miaulait sous les assauts de Rick. Il glissa ses mains pour lui saisir la poitrine et la relever contre lui. Il l'initiait à de nouvelles positions.

"-Huumm je vais jouir mon ange, laisse-moi gicler sur tes seins."

Elle le regarda, et souffla.

"-C'est vrai, t'as envie de faire ça ?"

Il se retira, l'assit sur la couchette et se plaça devant elle. Amy comprit vite ce qu'il attendait. Elle lui saisit la queue pour le branler doucement en lui caressant les boules. Elle bomba le torse quand elle le sentit se contracter. Un premier jet lui arriva sur la figure, le reste coula sur sa poitrine. A la surprise de Rick, elle le prit en bouche pour accueillir les dernières gouttes de sperme qu'elle avala.

Il se laissa tomber face à elle pour lui rouler une galoche.

"-Je vais aller me repasser un coup de douche, dit-elle.

-Je t'accompagne..."

Ils furent rapidement de retour. Amy se pelotonna contre lui avant de s'endormir.

Au réveil, Amy était moins bavarde que d'habitude. Ils prirent un petit déjeuner et se mirent en route. Dans deux heures ils seraient à Cleveland, marquant la fin d'une aventure qu'elle aurait aimé poursuivre.

L'heure fatidique était arrivée, Rick avait conduit Amy jusqu'à l'entreprise de son père. Ils s'embrassèrent longuement avant de se quitter, échangeant leur numéro.

"-Merci pour tout Rick, tu sais j'aurais tellement... fit Amy la larme à l'œil.

-Chuuut, j'ai adoré ce voyage avec toi mon ange. Promis on se rappelle."

Le cœur serré, il klaxonna en quittant Amy en larmes.

Les heures qui suivirent furent moroses. Il fit une dernière halte avant Boston. Seul dans sa couchette, la nuit lui parut longue. Les images de ces derniers jours avec sa jeune compagne défilaient. En trois jour cette jeunette avait rempli son existence en réalité bien vide.

Il livra la marchandise à Boston. Il chercha sur le net un chargement pour le retour et trouva une livraison à faire à Colombus, puis un transport d'Indianapolis à Denver. Cette boucle pouvait être très rentable pour lui.

Il passa une nouvelle nuit sur la Hwy80 à environ deux heures trente de Cleveland. Sa petite chérie lui manquait.

Au petit matin, avant de partir, il envoya un message à Amy:

<<Dans moins de trois heures je passerai à Cleveland, qui sait... >>

Il avait craqué et se sentait comme à l'époque de ses premiers émois. La réponse énigmatique ne se fit pas attendre :

<<Qui sait...>>

Il allait faire un détour, mais tant pis. Rick se gara devant l'entreprise du père d'Amy, attendit de longues minutes. Et s'il s'était trompé ? Elle lui en voulait certainement de l'avoir laissée, il s'était peut-être fait des idées...

Presque vingt minutes qu'il attendait. Dépité, il se prépara à remettre le contact, puis il la vit arriver, une chemisette à carreaux rouges nouée sur le devant, un short en jean très court, des bottines basses à franges et un stetson. Ce petit look cow-girl lui allait à merveille. Son retard n'était pas innocent elle l'avait vu arriver depuis un moment. Elle monta, posa un gros sac à l'arrière et toute excitée roula un patin monumental à son compagnon.

"-Ca fait deux jours que je chiale en espérant ce moment, et...

-Chuut ! T'es trop bavarde." Fit-il en lui posant un nouveau baiser sur les lèvres trop content de la retrouver.

Il démarra, heureux comme jamais, direction Colombus par la Hwy 71.

"-On va où au fait ? Fit Amy.

-On livre la remorque à Colombus, et on va en reprendre une autre à Indianapolis pour Denver puis on rentre à Salt Lake City.

-"On" rentre à Salt Lake ?" Fit-elle maligne.

Rick était subtil et pas très expansif, mais elle commençait à envisager la possibilité d'un peu plus qu'une aventure avec lui. C'est bien lui qui l'avait rappelée. Après tout, elle avait quasiment abandonnée ses études, alors plutôt que de finir à servir des poivrots dans un bar...

Elle enleva ses chaussures, mis ses pieds sur le tableau de bord et déboutonna sa chemisette.

Rick la regarda, découvrant ses seins rebondis sous l'étoffe. Il lui sourit, elle répondit d'une moue coquine.

"-Tu me fais l'amour ?" Lui lança-t-elle.

Il la regarda et ne dit rien. Le GPS indiquait le relais routier de Burbank dans quelques kilomètres.

Il gara le T680 un peu à l'écart sur le grand parking et tira les rideaux.

Pendant vingt minutes, la cabine raisonna de petits cris et de soupirs. Amy était comblée. Il l'embrassa une dernière fois avant de se remettre au volant.

"-Dis mon ange, si je dois m'occuper de toi comme ça tout le temps, il va falloir prévoir plus de délais pour les transports."

Colombus fut rapidement atteint. Rick plaça la remorque sur le parking.

"-Dis, je peux la décrocher ? Demanda Amy.

-Quoi? Tu veux aller débrancher les tuyaux ?

-Nan, ça c'est toi, moi je bouge le camion ! Fit-elle.

-Heuu, Naaan, c'est trop risqué, imagine (…)

-Mais siiii, alleeer s'il te plait. Je l'ai fait hier chez mon père.

-Pffff, t'es certaine ? "

Rick qui ne sut dire non à la petite moue d'Amy, descendit débrancher les flexibles et lui fit signe d'avancer, la peur au ventre. Comment avait-il pu laisser un tel engin dans les mains d'une gamine. Il ne se reconnaissait pas. Le camion se mut doucement. Affolé, il la regarda entamer une manœuvre pour ne pas rester au milieu du parking. Elle le gratifia d'une marche arrière impeccable pour se ranger.

"Putain, elle est douée" pensa Rick qui lui fit un signe en levant le pouce avant d'aller signer les papiers de livraison. Quand il sortit, elle avança à nouveau le camion, prêt à reprendre la route. Rick repris sa place, Amy était hilare.

"-T'as eu la trouille hein mon amour, t'as vu j'ai rien cassé ! Tu me le laisseras encore hein ?"

Rick la regarda en souriant, ne sachant quoi dire il l'embrassa.

Ils prirent la direction d'Indianapolis à vide.

"-Au fait Amy, tu sais ce soir j'aurai atteint le nombre de jours de conduite, je dois m'arrêter une journée et demie. J'espère que ça ne vas pas t'ennuyer."

"-Ah ? Et on s'arrête où ? Fit-elle en trépignant.

-Ben à Indianapolis. Tu connais ?

-Pfff nan, à part ce trou d'Evanston, un peu Cleveland et Salt Lake. J'ai voyagé plus avec toi que dans toute ma vie."

La chaleur était écrasante lorsqu'ils arrivèrent au relais. Rick gara le camion. Ils se préparèrent pour descendre.

"-Talons ou baskets ? Fit-elle en souriant.

-Tu sais, t'es magnifique en talons, mais j'aime aussi beaucoup ton look teenager en baskets, ne te vieillit pas trop vite mon ange."

Pour ce jour et demi de repos, Rick laissa le camion à un centre technique pour un check-up. Ils louèrent un pick-up.

"-On va prendre une chambre dans un motel pas loin; Demain, ça te dirait d'aller voir le circuit ?

-Heuu, ouais, on pourra aller dessus ?

-Je sais pas...

-Dis, je peux conduire pour aller à l'hôtel ?"

Il la regarda, hésitant. C'est vrai qu'elle avait son permis. Il lui lança les clefs.

"-Ok mon ange."

Ils gagnèrent l'hôtel pour y passer une fin de journée tranquille avant de s'endormir.

Après un bon petit déjeuner Rick envisagea le déroulement de la journée.

"-Alors, ça te dit toujours d'aller au speedway?

-Ben ouais ça doit être cool. Je mets ce qu'il faut, j'arrive." Fit-elle en fouillant dans son sac et en disparaissant dans la salle de bains.

Il ne l'attendit pas longtemps assis sur le bord du lit. Elle apparut dans un bikini rouge, le bas lié sur les côtés, le haut, lié dans le dos et derrière la nuque, le tout complété par ses talons et son stetson. Elle était terriblement jolie, sa poitrine garnissait amplement les bonnets du top. Elle le regarda en se mordillant les lèvres.

"-Comme ça, ça ira tu crois ?"

Il lui fallut quelques instants pour rassembler ses esprits. Il se jeta à genoux devant-elle pour lui caresser les jambes et les hanches. Il lui embrassa le ventre et leva les yeux. Elle s'amusa de l'avoir mis dans cet état et éclata de rire.

"-Hé ben alors, tu dis rien ?

-Amy, j'ai envie de toi...

-Ben on va plus faire de la voiture ?" Fit-elle taquine.

Depuis leurs retrouvailles de la veille, c'est elle qui menait le jeu, elle le savait. Il commença à défaire un nœud de son bas, lui embrassant l'aine.

"-Hep, refait le nœud !" Fit-elle en lui tirant une oreille.

Il refit le nœud et se releva un peu confus. Elle le regarda dans les yeux et sourit.

"-C'est vrai, tu veux faire un câlin avant de partir ?

-Huuumm, fit-il de la tête.

-Embrasse-moi les pieds".

Il s'exécuta, se mit à genoux et lui embrassa les pieds.

"-Les chevilles aussi." Fit-elle amusée alors que Rick lui obéissait.

"-Remonte doucement..."

Rick se prêtait au jeu. Ses baisers furetaient sur ses cuisses puis à la hauteur de son pubis. Elle lui caressa la tête.

"-Tu peux enlever le bas, mais sans les mains."

Il leva la tête et sourit. Il entreprit de défaire les nœuds du bikini avec ses dents. Il ne mit pas longtemps pour arriver à ses fins. Le sexe d'Amy était déjà mouillé d'excitation et il s'en délectait.

"-Prends-moi" souffla-t-elle.

Il se leva, se débarrassa de ses habits et roula une galoche à sa belle. Elle lui caressa la queue, dure comme un pieu. Il la mit à quatre pattes sur le lit et la prit en levrette. Il la bascula en avant, la tête et les épaules sur le lit en lui saisissant la croupe. Il la fourra sans ménagement. Elle gémissait et haletait. Il la fit crier quand il la releva en lui tirant les bras en arrière. Son bassin butait contre la croupe d'Amy à chaque coup de rein profond. Il lui faisait un peu mal, ralentit, la repris contre lui et écarta le bikini pour lui saisir les seins. Il l'embrassa dans le cou.

"-Regarde comme tu es belle mon ange" murmura-t-il alors qu'ils faisaient face au miroir du placard.

Elle lui sourit, le sentant toujours en elle. Elle se remit à quatre pattes sous les nouveaux coups de boutoir de son amant. Il lui saisit les seins, la bloqua contre lui avant de l'inonder dans un grognement de satisfaction. Elle se retourna pour s'asseoir face à lui en lui saisissant le sexe débandé. Elle fourra le gland dans sa bouche et tira les dernières gouttes de sperme, le branlant rapidement. Elle l'aspirait en lui malaxant fermement les boules.

"-Haaoow, tu fais mal mon ange !"

Elle se releva pour lui rouler une galoche en se pendant à son cou, les lèvres luisantes de foutre.

"-Mais j'ai encore envie moi.

-Hé attend, il me faut un peu de temps. Fit-il en riant. Aller, je t'emmène faire une course.

-Et si on restait ici tous les deux ?

-Viens, on va aller prendre l'air mon ange, tu vas aimer."

Il l'embrassa à nouveau, et ils se préparèrent à sortir. Elle remit sa tenue de cow-girl.

Rick tenait fièrement sa compagne par la taille quand ils visitèrent le speedway.

Il offrit à Amy une mémorable session de quelques tours de circuit avec un pilote.

"-Wow mon dieu, c'était génial ! Putain la trouille dès fois ! Merci Rick" fit elle en se pendant à son cou. La journée fut très agréable. Ils rentrèrent fatigués. Un dernier baiser les fit plonger dans les bras de morphée.

Le lendemain ils allèrent récupérer le camion en début de matinée. Il était étincelant. Amy se dirigea vers sa portière et marqua un temps d'arrêt.

"-Rick! Vient voir...

-Quoi?" Fit-il en arrivant près d'Amy qui se mordillait la lèvre, une larme à l'œil.

Elle se pendit à son cou pour l'embrasser.

"-T'as fait écrire mon nom sur le camion ?

-Ouais, t'aimes pas ?"

Son cœur battait à toute vitesse. A la base du rétroviseur, son nom calligraphié de pleins et de déliés en blanc sur le fond bleu était magnifique.

Ils quittèrent Indianapolis. Des plaines couvertes de champs interminables s'offraient à leurs yeux. A la radio passa le vieux tube "California dreamin".

Elle regarda Rick en souriant.

"-Ca doit être super la Californie, tu connais ?

-Ouais.

-La chance ! (…) je rêverai d'y aller.

-Bha, t'auras surement la chance d'y aller, tu verras c'est cool.

-Et après Denver, si je trouve un chargement pour là-bas...

-Tu sais faire ça ?

-Ben ouais, je le fais aussi pour mon père dès fois !"

Un petit silence s'installa.

"-Ok" fit-il. Il ne savait pas résister à ce petit bout de femme.

Elle lui sourit, le regard pétillant elle se mit sur le PC. Elle savait que dans quelques jours elle y serait. La Californie allait résonner des petits cris et des soupirs d'Amy…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Bon récit pour camionneur hahaha Bravo
Posté le 10/11/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Escapade automnale


Online porn video at mobile phone


recits tabourecits sexesexe chez le medecinsexe entre voisinsexe en groupej'ai senti battre ses couilles contre ma chattebelle mere baise son gendrehistoire sexehistoire de sexe colocatairerecit depucelagemec qui sucehistoires erotiques illustreeshistoire erotique orgbixexuelrecits gayshistoire lesbiennehistoire de sexe belle merehistoire de sexe avec un inconnuhistoire insolite de sexeune grosse bite pour ma femmehistoire gay gratuithistoire de sexe belle-merehistoire de sexe entre mechistoires de sexexib magasinhistoireserotiquesenterrement de vie de jeune fille baisehistoire de sexe a la fermehistoire de sexe le filmhistoire de sexe ma mereauto stoppeuse baiserecit libertinhistoire de sexe avec belle mamancandaulisme histoirebaise a la campagnehistoire de sexe avec imagehistoire de sexe en boite de nuithistoire de sexe avec imageerotique toulousecandaulisme xsoumis a sa femmeunion recit erotiquecoquine plagebranlette surprisehistoire de sexe vecuessites erotiquesrecit sexj'ai senti battre ses couilles contre ma chattehistoires candaulismecandaulisme recitrecit histoire de sexehistoire de sexe mere et filsje baise ma petite fillehistoire vrai erotiquegangbang candaulistehistoire de sexe amateurhistoire de sexe xhamsterhistoire erotique depucelagehistoires hardserotisme gaynue chez le docteurhdsmenuhistoire amateur de sexehistoire eroticerotiqhistoire de sexe 2016jeune couple candaulistehistoire de sexe brutalencule par surprisehistoire de sexe amiehds histoire de sexehistoire gros seinsbander chez l'osteopatherecit de sexerecits lesbiensrecit candaulistehistoire de sexe secretairetransexuelle activetrio avec ma femmehistoires maturesforum candaulrecit erotismesexe pucellema femme en gangbangje baise la voisinehistoire de sexe mamanrecit erotique mere filshistoire erotique illustreeencule par surpriserecits sexrevebebe recentshistoire de sexe gangbangje baise ma colocatairehistoire de sexe avec mamiehistoire de sexe streamhistoire de sexe travestishistoires gaylecture erotiques