Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Rencontres

Les aventures de la jeune Sydney, faite de rencontre fortuites...

Proposée le 1/10/2017 par Roleplayer

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: Inclassable
Type: Fantasme

La saison avait repris depuis peu. Hervé s'était lancé sur un quarante-cinq kilomètres vtt. Il aimait partir assez tôt, pour éviter le monde. Il était sur un chemin forestier quand il aperçut au loin un autre vététiste arrêté.
"-Un problème ? Fit-il en s'arrêtant.
-Oui, j'ai un maillon de chaîne de bloqué, ça coince le dérailleur, j'ai bien un dérive chaîne mais pas de maillon de rechange.
-Ha!? Attends, j'ai ça."
Il posa son vélo et enleva son sac à dos. La demoiselle enleva son casque et remonta ses lunettes sur sa tête. Jeunette, un mètre soixante, fine, petite poitrine, les cheveux châtains mi longs, les yeux noisette, elle avait un joli minois. Sa tenue moulante noire et rose fluo lui dessinait une petite silhouette quasi parfaite.
"-Merci de vous être arrêté, dit-elle.
-De rien, c'est normal. Dis donc, il est chouette ton vélo." dit il en effectuant la réparation.
L'équipement de la demoiselle, et le vélo pouvaient laisser présager d'un certain niveau. Il s'affaira encore quelques instants.
"-Voilà, c'est fait. Tu fais quel parcours ?
-Quarante-cinq, il n'y avait pas plus long.
-Heuu, oui c'est vrai. On peut rouler ensemble ?"
Elle le regarda avec un petit sourire.
"-Oui, si vous voulez.
-Cool, je m'appelle Hervé!
-Sydney.
-Ooh, c'est pas courant comme prénom."
Elle sourit, remis son casque et enfourcha son vélo. Hervé la suivit. Le train augmenta rapidement, la demoiselle avait effectivement de la ressource. En pédalant derrière elle, il pouvait admirer ses jolies hanches et ses jambes à la musculature bien dessinée.
"-Tu roules toute seule? Dit-il pour engager la conversation et réduire un peu le rythme.
-Oui, mon père et mon frère font les sorties sur route."
L'arrivée se profilait, Hervé tenta une dernière approche.
"-Tu fais une sortie la semaine prochaine?
-Oui.
-On... on pourrait la faire ensemble alors?"
Elle lui sourit.
"-Ben si vous voulez. En plus je vous dois un maillon de chaîne.
-Laisse tomber, c'est un cadeau."
Une fois arrivés, ils échangèrent leur numéro, se firent la bise en se donnant rendez-vous la semaine suivante...
C'est Hervé qui retrouva Sydney lors de l'inscription.
"-Coucou! Tu vas bien?
-Oui et toi?"
Il fut ravi par le tutoiement, ça les rapprochait un peu. Ils s'engagèrent sur un cinquante kilomètres, Hervé espérait faire bonne figure. Il faisait beau, au bout d'une bonne heure et demie, Hervé demanda une pause pour boire. Ils prirent un chemin sur le côté qui débouchait sur un petit promontoire et une clairière.
"-Dis, tu t'écartes toujours du chemin quand tu t'arrêtes ? Demanda-t-elle.
-Heuu, dès fois oui pour faire une pause; En plus, elle est chouette la vue non ?
-Ouais, pas mal."
Il s'assirent sur une souche côte à côte. Sydney, souriante le regarda en plaçant sa main au dessus de ses yeux, un peu éblouie par le soleil. Elle n'eût pas le temps de voir venir le baiser qu'Hervé lui posa sur les lèvres.
Les quelques secondes qui suivirent parurent une éternité, c'est Sidney qui brisa le silence.
"-Ha ben! et... c'est pourquoi ça?" Fit-elle en penchant la tête.
Hervé rougit.
"-Heuu, excuse-moi Sydney, c'est complètement idiot de ma part...
-Nan mais j'ai pas dit que ça me plaisait pas tu sais..."
Il la regarda, et tenta sa chance à nouveau, en lui passant une main autour de la taille. Elle avait levée la tête comme signe d'approbation.
Après de petits baisers furtifs, leurs langues se mêlèrent.
Hervé s'enhardit et fit glisser la fermeture du maillot de Sydney. Il glissa une main dedans pour caresser la petite poitrine ferme. Elle soupira profondément. Il la regarda, glissa à nouveau sa main dans le soutient gorge de sport qu'il écarta pour découvrir un petit téton rose. Il se pencha pour le saisir entre ses lèvres. La transpiration donnait un petit goût salé à sa peau. Elle se fendit d'un long soupir.
"-Huuumm... qu'est-ce que tu fais ?".
Il faufila sa main dans le cuissard de sa co-équipière pour trouver une petite toison humide. Sydney écarta machinalement les cuisses en lui saisissant la tête.
"-Hervé... non... on devrait pas..." Murmura-t-elle.
Tout à tour il lui suçait le téton ou l'embrassait en continuant de lui caresser le minou. Il avait une gaule d'enfer. On entendait parfois des cyclistes passer sur le chemin non loin de là. Sydney finit par jouir et se mit à rire en regardant Hervé. Sans un mot, il lui replaça son soutien gorge et referma son maillot. Ils se levèrent pour s'embrasser. Le barreau qui apparaissait dans le cuissard d'Hervé était impressionnant.
"-Ho ben dis donc!! Fit Sydney en le touchant. Je peux voir?
-Si tu veux" dit il en remontant son cuissard le long de sa cuisse.
Il laissa sortir un sexe de bonne taille encore bien bandé. Elle le lui saisit et commença à le masturber. Ils se galochèrent, Hervé grognait et ne chercha pas à se retenir.
"-Je vais jouir..." murmura-t-il à Sydney qui s'écarta un peu.
Il s'accrocha à elle pour arroser le sol de sa semence.
"-Bon voilà, on peut y aller maintenant! Lança Sydney taquine.
-Nan mais attend, j'ai plus de jambes là!
-Ah ben tant pis, on veut faire le malin, et voilà!!" Fit-elle hilare.
Cette expérience imprévue et inattendue les avait bien retardés. Ils venaient de vivre un moment et intense mais ne s'appesantirent pas, ils se remirent en selle pour continuer doucement et firent un peu plus connaissance. Hervé, quarante-cinq ans était commercial pour une boite de logiciels informatiques, Sydney, bientôt dix-neuf ans (tant mieux, il eût un moment peur qu'elle soit plus jeune), faisait un bts dans la vente et communication, et cherchait un stage. Hervé sauta sur l'occasion.
"-C'est vrai, tu cherches un stage ??
-Ouais, c'est galère.
-Tu veux que je demande à ma boîte ? Dès fois on prend des gens.
-Ha ben si c'était possible, pourquoi pas!"
Ils finirent leur rando. Hervé allait essayer de lui trouver quelque chose. Au moment de se quitter, Sydney s'approcha et lui roula une galoche. EIle murmura :
"-J'ai adoré tout à l'heure...
-Moi aussi. On va se revoir vite, je te tiens au courant pour le stage."
Il n'aimait pas trop ces séparations un peu mélancoliques, et espérait retrouver rapidement sa compagne de route.

Hervé rentra chez lui, passa sous la douche, puis retrouva sa femme.
"-Dis chérie, tu crois qu'on pourrait prendre une stagiaire à la boîte ?"
Nathalie, la femme d'Hervé était secrétaire de direction où lui était commercial.
"-Heuu, je sais pas, faudrait voir, pourquoi ?
-J'ai rencontré une fille en vtt, elle cherche un stage dans le commercial, dit-il souriant.
-Ooooh toi !! Qu'est-ce que t'as encore déniché là ?
-Une jolie petite sportive, châtain, petite poitrine, bientôt dix neuf-ans..."
Elle le regarda un peu dubitative.
"-Dix-neuf ? A voir, me sort pas une mijaurée comme l'autre fois hein ? Elle est open ?
-Elle n'est pas farouche en tout cas, je suis certain que tu l'aimeras.
-Pas farouche ?! Tu l'as déjà tringlée ?
-Nan, justes quelques préliminaires.
-Tu perds pas de temps petit coquin; Bon dis-lui que c'est ok, fixe lui un rendez-vous pour un entretien, avec le patron."
Hervé s'empressa d'envoyer un message à Sydney pour lui dire qu'elle avait certainement trouvé son stage, qu'elle avait un entretien le jeudi suivant en début de matinée et qu'elle passerait la journée avec lui en immersion comme le faisait habituellement la boîte.

Quelques jours passèrent, Sydney se présenta à la ruche d'entreprises pour son rendez-vous.
"-Bonjour madame, je viens pour l'entretien de stage."
Elle fut accueillie par une femme, la petite quarantaine, blonde, en tailleur bleu nuit.
-Bonjour mademoiselle, bienvenue chez Corsoft, je m'appelle Nathalie et je suis secrétaire de direction. Le patron est à l'extérieur, c'est avec moi que vous aurez votre entretien, dit-elle avec le sourire mais d'une voix autoritaire.
-D'accord, très bien." fit-elle intimidée.
Nathalie la regarda de la tête aux pieds. Sydney portait une jupe courte noire, un chemisier blanc cintré et un blazer rouge. Elle avait des escarpins noirs à talon et visiblement des collants transparents.
Elles prirent place et commencèrent l'entretien. Après quelques minutes, Nathalie dit:
"-Votre cursus me convient. Bon, comme c'est Hervé qui vous a proposé, il sera votre tuteur. Comment êtes-vous entrée en contact avec lui au fait ? Demanda-t-elle, innocemment.
-Heuuu, hé bien... On s'est rencontré lors d'une sortie vtt et on a discuté par hasard.
-Ha très bien, vous êtes sportive. C'est pas banal pour trouver un stage une rando vtt, non ?"
Sydney eu un petit moment d'excitation en évoquant cette rencontre.
"-Non." fit Sydney en souriant.
Un petit silence s'installa, Nathalie la regarda puis dit avec un petit sourire en coin:
"-Dernière chose mademoiselle, je vois que vous êtes plutôt bien habillée, pas comme certaines que l'on voit dès fois débarquer, mais si vous laissez votre blazer trop ouvert, veillez à mettre un soutien gorge, ça plaît peut-être à votre tuteur, mais surement pas pour aller chez les clients..."
Sydney rougit instantanément en refermant sa veste. Elle n'avait effectivement pas de soutien gorge et son petit moment d'excitation avait fait pointer ses tétons sous son chemisier.
"-Excusez-moi madame, ça.. ça ne se reproduira plus, je... je suis désolée...
-Rien de bien grave mademoiselle, vous êtes très jolie. (…) Entre filles, vous portez des collant ou des bas ?"
Cette question surprit à nouveau Sydney qui rougit de plus belle, souriant un peu gênée.
"-Heuu, des bas madame.
-Très bien, à l'avenir appelez moi Nathalie, tout le monde s'appelle par son prénom ici. Je vous laisse rejoindre Hervé qui vous attend, nous nous reverrons en fin d'après midi pour faire un point.
-D'accord madame, merci, bredouilla Sydney décontenancée en prenant congé.
-Nathalie ! Mademoiselle Sydney !"
Elle retrouva Hervé dans le hall.
"-Alors, ça a été ?
-Pfffff, nan, super stressant. Tu sais pas, la secrétaire m'a fait des remarques sur ma tenue et mon physique, elle m'a dit que j'étais jolie et m'a demandée si j'avais des collants ou des bas, je savais plus où me mettre !
-Ah ouais ? Alors t'as quoi ?
-Haaa, c'est malin. Je te le dirais pas !
-Ha ha ha, c'est vrai que t'es ravissante, ça change de la tenue de vélo. J'adore.
-Merci. Alors, c'est quoi le programme?
-On va voir un client cet aprèm, ce matin on a du temps, tu veux qu'on passe chez moi ?"
Elle le regarda, l'idée de passer un peu de temps avec Hervé l'excitait à nouveau.
"-Umm, oui, si tu veux !".
Ils arrivèrent rapidement dans un petit village de la banlieue lilloise. Hervé habitait un corps de ferme rénové avec des dépendances aménagées autour d'une cour intérieure.
"-Waoow, c'est cool chez toi.
-Oui, c'est tranquille."
Ils entrèrent dans la pièce principale où le style ancien avait été gardé.
"-Je t'offre un truc à boire ?
-De l'eau, ça ira.
-Oooh, jamais d'alcool ? Pas d'excès alors ?
-Sur ça non !" Fit-elle avec un clin d'œil.
Il lui servit un verre et s'approcha d'elle.
"-Tu es un peu plus grande avec tes talons, ça te donne une belle allure. Alors, bas ou collants ?"
Elle le regarda droit dans les yeux en buvant une gorgée.
"-Ben, on n'est pas là pour parler de la météo je suppose, alors à toi d'aller voir."
Hervé lui caressa la taille en la serrant contre lui. Elle se pendit à son cou et lui roula un patin. Il lui enleva son blazer et commença à déboutonner le chemisier. Il s'aperçu vite qu'elle n'avait pas de dessous. Sa main enveloppa un petit sein dont le téton s'érigeait déjà. La respiration de Sydney accélérait. Sa jupe tomba rapidement le long de ses jambes. Il lui caressa les fesses.
"-Bas, tanga en dentelle, talons... tu ne fais pas les choses à moitié toi", lui murmura-t-il.
Elle le regarda en souriant et commença à lui déboutonner sa chemise. Il l'aida avant qu'elle ne s'attaque à son pantalon qu'elle laissa glisser à terre. La bosse de son caleçon ne laissait aucun doute sur son excitation. Elle se plaqua contre lui, lui roula un patin et entrepris de descendre le sous vêtement d'Hervé. Son sexe jaillit, déjà bien dur.
"-Haaan, mon dieu, déjà la dernière fois je la trouvais grosse ! Elle fait combien ?
-Dix-huit..."
Elle rougit un peu en le saisissant.
"-Pfiouu, elle doit bien... défoncer...".
Il se mit à rire et la prit par la main pour la conduire dans une chambre d'amis. Il adorait le bruit des talons de sa belle sur le sol. Il l'embrassa à nouveau avant de s'agenouiller en glissant la culotte de dentelles. Une petite touffe de poils ornait le pubis de Sydney. Elle laissa échapper un soupir quand elle sentit la bouche d'Hervé lui recouvrir et aspirer littéralement le sexe. Il lui caressait les jambes, passant de ses cuisses gainées de nylon à ses fesses nues. Sa langue ne tarda pas à venir lui titiller le clitoris. Elle lui tenait la tête pour le garder contre elle, soupirant et gémissant. Ses jambes se raidirent d'un coup quand elle jouit fortement. Hervé la regarda, elle était tout sourire.
Il se releva pour l'installer sur le lit. Elle se redressa sur les coudes, et écarta les cuisses pour s'offrir à lui. Ce petit bout de femme à demi-nue l'excitait. Il glissa son gland écarlate sur le sexe rose tout trempé de la belle. Il s'enfonça doucement. Sydney s'arc-bouta, agrippa le couvre lit en râlant bruyamment. C'était la première fois qu'elle accueillait un tel engin. Elle l'enserra de ses jambes. Elle poussa un cri quand Hervé mit toute sa longueur. Ses yeux roulaient à chaque coup de rein puissant. Hervé prenait son pied, Sydney était en train de lâcher prise. Il la regardait haleter, lui bloqua la tête et l'embrassa goulument. Elle obéit quand il lui demanda de se mettre à quatre pattes. Il lui prit le minou en levrette sans ménagement. Elle se remit à crier sous les coups de boutoir de son amant. Il se répandit en elle et s'affala sur son dos.
Sydney reprenait ses esprits.
"-Houu, purée..."
Hervé lui sourit, lui caressa le visage et l'embrassa.
"-Je recommencerai bien moi, dit-il taquin.
-Ouais, mais pas maintenant, j'suis out."
Ils prirent une douche, sortirent pour déjeuner avant de rendre visite à un client.
A la fin du rendez-vous ils reprirent la route, une petite heure les séparait de la boîte.
"-Alors, comment t'as trouvé ta journée? Fit Hervé.
-Quand ? Ce matin ou cet aprem ? Fit-elle avec un petit sourire coquin.
-Les deux.
-Géniale ce matin, pas mal cet aprem...
-Dis Sydney, qu'est-ce que tu penserais si je te disais que... avec ma femme on est un couple libertin et un peu échangiste ?"
Elle le regarda étonnée, un peu prise au dépourvu.
"-Heuuu, je sais pas, vous vous autorisez des aventures alors, c'est ça ?
-Oui, en quelque sorte."
Elle regardait le paysage défiler, pensive.
"-Et... elle est au courant... pour nous deux ?
-Oui.
-Ho ?! ça fait bizarre de savoir ça, fit-elle un peu gênée. En fait je suis jamais allée avec un homme marié.
-Et... si je te disais que tu l'as déjà rencontrée ?
-Hein ?! (…) Ha ha ha, c'te blague, je me demande bien où...
-Ce matin à ton entretien."
Sydney blêmit, avala sa salive un peu mal à l'aise.
"-Tu déconnes !? C'est pas vrai hein, c'est une blague ??
-Nan.
-Nathalie ?! C'est ta femme ? Pourquoi tu me l'as pas dit avant ? J'oserai jamais la revoir, attends, t'imagines ?
-Mais je t'assure, il n'y a aucun soucis, en plus je crois qu'elle t'aime bien..."
Sydney resta silencieuse, le retour se poursuivit. Ses pensées se bousculaient, entre l'envie de fuir et celle de rester avec Hervé malgré sa femme...
Lorsqu'ils arrivèrent, Hervé accompagna sa stagiaire dans le bureau de Nathalie.
"-Ha, c'est vous ! Dit-elle lorsqu'ils entrèrent. Heuuu, Sydney toute seule si tu veux bien Hervé." Ajouta-t-elle avec autorité.
Sydney regarda Hervé, elle avait l'impression que ses jambes se dérobaient à l'idée de ce tête à tête. Elle sentit Hervé lui passer la main sur les fesses avant de refermer la porte.
"-Alors mademoiselle Sydney ? Votre journée ? C'est-ce que vous attendiez ? Asseyez-vous.
-Heuuu, oui madam... heuu Nathalie je veux dire, c'était parfait, bredouilla-t-elle.
-Très bien. Votre stage commencera donc dans trois semaines, c'est ça ?
-Oui, dans trois semaines."
Après quelques minutes de discussion, Nathalie lança:
"-Et sinon... dites moi donc... Ca s'est bien passé avec Hervé ?" Dit-elle en se penchant un peu en avant comme pour faire une confidence.
Sydney devint rouge écarlate, ce qui fit rire Nathalie.
"-Hé bien mademoiselle ? Ne soyez pas gênée. Je suppose qu'Hervé vous a mise au courant ?
-(…) Oui, je pense...
-Alors, vous le trouvez comment ?
-Super sympa, vous... vous avez de la chance...
-Ha ha ha, je vous aime bien. Je vais donc le partager un peu avec vous, fit-elle avec un clin d'œil. Ce week-end nous faisons une petite fête à la maison, je vous y invite, vous ne pouvez pas me refuser ça fit-elle en la regardant droit dans les yeux.
-Heuuu, je... je ne sais pas, oui d'accord, fit Sydney surprise.
-Tenue estivale... et légère! Et prévoyez de dormir sur place. Je compte sur vous mademoiselle."
Elle se leva, et reconduisit Sydney à la porte. En plus d'une poignée de main, elle ajouta un baiser sur la joue. Sydney rougit à nouveau et prit congé complètement déboussolée.
Elle retrouva Hervé pour lui faire part de cette dernière entrevue. Il lui expliqua un peu le déroulement de cette petite fête. Sydney était à la fois curieuse et un peu inquiète.
"-Nan mais attend, j'ai pas l'intention de me faire sauter par n'importe qui, tu sais.
-On ne te le demandera pas ma jolie, tu n'as rien à craindre, juré.
-Ummm, bon, ok alors..."
Ils se séparèrent en se donnant rendez-vous au week-end suivant.

Sydney arriva chez Nathalie et Hervé vers dix-huit heures. Elle était vêtue d'une jupe courte noire à volants, un haut à fines bretelles et des dessous pourpres en dentelle. Elle portait aussi des sandales ouvertes compensées couleur corail, ainsi qu'un boléro court assorti. Il y avait déjà deux voitures de garées devant la porte. C'est Hervé qui vint ouvrir le portail, il fut charmé.
"-Oooh Sydney !! Quelle classe ! Waow !"
Elle lui sourit, fière de son effet. Nathalie s'avança pour lui faire la bise.
"-Vous êtes ravissante Sydney, venez, je vais vous présenter."
Il y avait trois couples, de la trentaine à la cinquantaine et une jeune fille comme elle. Elle avait bien fait de soigner son look car tous étaient très classes. Elle fit la connaissance de Samia, vingt et un ans, jolie fille au teint bi qui faisait bien une demie tête de plus qu'elle.
Les filles entamèrent rapidement la discussion. Samia était serveuse dans un bar de Lille et c'est son patron qui l'avait amenée là.
"-Alors, c'est la première fois que tu viens? Dit Samia.
-Oui, et toi ?
-La troisième.
-Ah ok, tu vas pouvoir me dire comment ça se passe alors."
Samia lui sourit.
"-Très bien, tu verras. Tiens, Nathalie m'a dit de te donner ça."
Elle lui tendit un boucle d'oreille à clip où une plume bleue pendait au bout d'une chaînette.
"-Ho, mais c'est comme celle que tu portes, fit Sydney.
-Oui, pour signaler aux autres que... tu es débutante, tu vois...
-Euuh, débutante ? ha bon, mais...
-Personne ne viendra t'ennuyer si tu préfères."
Sydney accrocha l'objet à son oreille gauche. Elles se mirent à déambuler parmi les invités. L'ambiance était conviviale.
Un traiteur avait amené un buffet, rien ne manquait.
"-Dis Samia, les fois où tu es venue, tu as fais... quoi ?
-Ben... on s'est amusé, en faisant des trucs coquins. Je suppose qu'on t'as expliqué, non ?
-Oui, vaguement, mais sans plus. Je me doute un peu, mais bon. Tu es avec ton patron alors, c'est ça ?
-Heuu, c'est lui qui m'a fait découvrir, mais je ne couche pas avec lui par contre si c'est ta question.
-Ah ? Fit Sydney surprise.
-Honnêtement, la première fois j'ai rien fait, j'étais la seule "jeune". La deuxième, j'ai fait des trucs avec Nathalie, puis avec un beau mec, tu vois celui là bas, regarde, il s'appelle Marc. C'était super. Et toi ?
-Ben, j'ai rencontré Hervé en faisant du vtt, et on a... on est sorti ensemble, enfin tu comprends quoi.
-Ah ouais, t'es avec Hervé ! Wow, t'as de la chance, il est super bien monté d'après ce que j'ai pu voir !" Fit Samia hilare.
Alors qu'elles discutaient, Hervé arriva derrière Sydney, posa doucement les mains sur ses hanches et lui fit un baiser dans le cou. Surprise elle rougit alors que Samia rigolait.
"-Alors, tu veux venir faire un petit tour avec moi beauté ? Lui murmura Hervé.
Elle se retourna et lui présenta la plume de son oreille gauche.
"-Hep! Pas touche, regarde! Fit-elle taquine
-Ha ha ha, très drôle. Bon, on va prendre l'apéro ?
Tous se retrouvèrent dans le salon à porter un toast à cette soirée. Une ovation se fit entendre quand Nathalie qui s'était éclipsée se présenta en guêpière bleu-nuit avec des bas et des talons, portant une corbeille en osier garnie de préservatifs, de lubrifiant et quelques jouets intimes.
"-Une nouvelle fois, bienvenue à cette soirée. Comme d'habitude j'ai un ou deux cadeaux à distribuer." fit-elle en souriant.
Ce petit rituel amusait toujours l'assistance.
"-Tout d'abord, j'ai un cadeau de... Samia pour... Jean!"
Jean, la petite cinquantaine se mit à rire en se dirigeant vers Nathalie qui lui remit une petite boîte contenant un cock-ring.
"-Ben alors Jeannot, tu tiens plus la route ?" Dit-elle hilare.
Samia fit un large sourire à Jean qui la regarda.
Nathalie repris:
"-Ce soir, j'ai aussi un cadeau de... Marc pour... pour... Samia. Viens là ma belle."
Samia s'approcha pour recevoir une boîte contenant un plug anal. Elle se mit à rougir en regardant l'assistance, puis Marc.
"-On va avoir droit à une première ce soir ? Fit Nathalie.
-Humm, peut-être." sourit timidement Samia qui revint vers Sydney.
"-Hou la la, c'est chaud dis donc ! Murmura Sydney.
-Pfiou ouais, j'hésite, mais la fois dernière Marc m'avait proposer de... enfin tu vois quoi...
-Ha ouais, aïe aïe aïe..."
La petite cérémonie terminée, Nathalie vint aborder les filles en aparté.
"-Alors mesdemoiselles, ça va ? Je compte sur vous pour pimenter la soirée. Samia va vous expliquer. Vous savez Sydney, rien sous votre boléro serait du plus bel effet."
Surprise, Sydney répondit par un joli sourire. Nathalie s'éloigna.
"-Faut qu'on se foute à poil ? Fit Sydney.
-Nan, être juste un peu aguichante. Viens, suis- moi."
Elle se dirigèrent vers une salle de bain. Samia retira une partie de ses habits. Elle ne garda qu'un débardeur aux manches très échancrées qui laissait entrevoir ses flancs et le sideboob d'une généreuse poitrine, une jupe courte en jean et des escarpins. Elle regarda Sydney en ouvrant la boite du plug.
"-Bon, ben j'ai pas trop le choix je crois". Fit-elle en ricanant.
Pendant que Samia enfilait son plug, Sydney se dévêtit, ne gardant que sa jupe, ses sandales et son boléro fermé par un petit bouton. Elle retira aussi sa culotte en regardant Samia.
"-Si c'est pour pas la garder ! sourit-elle. Dis, ça fait mal le plug ? Demanda-t-elle curieuse.
-Nan, ça va, je me suis un peu préparée avant de venir." fit Samia avec un clin d'œil.
Les deux filles regagnèrent les convives. Il y avait un peu d'agitation, certains s'étaient éclipsés, Marc dans un coin du salon, était en train de retirer sa chemise pour se mettre à l'aise, dévoilant un corps musclé de bodybuilder. Sydney avait les yeux qui papillonnaient.
"-Ho putain, j'en avais jamais vu en vrai ! Murmura-t-elle à Samia.
-Alors viens, je vais te le présenter.
-Coucou Marc ! Fit Samia.
-Aaaah Samy ! tu es encore à croquer ma jolie, mais ton amie aussi, bonjour mademoiselle ! Fit-il charmeur.
-Bonjour, Sydney, dit-elle intimidée.
-Sydney voulait voir tes muscles de près." lança Samia en rigolant.
Surprise elle rougit, croisant le regard de Marc.
"-Ah ? Mais moi aussi il y a des choses que je regarderai bien de près fit-il taquin.
-Tu peux enlever ton pantalon aussi ? Fit Samia.
-Naaan arrêêêête !" Murmura Sydney à son amie en lui donnant un coup de coude discret, alors que Marc se déshabillait pour se trouver en string rouge, tel un chippendale.
Sydney gloussait, Marc lui tendit les bras. Elle se sentit poussée par Samia et se retrouva collée a l'apollon. Un bras puissant l'enserra. Elle leva la tête, Marc l'embrassa furtivement. Elle lui caressa timidement les muscles et le torse.
Marc ôta l'unique bouton du boléro qu'il fit glisser, dévoilant la petite poitrine de Sydney.
"-Dis moi, c'est vraiment joli", murmura-t-il taquin.
Il y passa une main en la regardant dans les yeux. Elle sentit l'excitation de son compagnon contre son bas ventre. Elle ne pensait pas se retrouver aussi rapidement dans les bras d'un inconnu.
Samia s'éclipsa quelques instants pour revenir avec des capotes. Les deux tourtereaux se roulaient déjà une galoche.
"-Hé ben, vous perdez pas de temps vous ! Bon Sydney, tu me le mets pas à genoux, ok ? Dit-elle en lui donnant une capote.
-Nan mais on va pas ....
-Heu... je pense que..., bon en attendant, j'ai promis un truc à Jean" fit Samia en partant avec le sourire.
Sydney regarda Marc dans les yeux qui lui souriait en lui pelotant les seins.
"-Je te laisse mettre la capote ? Murmura-t-il.
-Wow, c'est... rapide." murmura-t-elle à la fois excitée et nerveuse.
Elle rougit un peu, baissa le string de Marc et saisit le sexe déjà bien bandé. Elle y déroula l'enveloppe de latex. Elle mouillait comme jamais.
Elle se sentit soulevée de terre. Il l'assit sur le haut du large dossier du canapé et s'approcha. Elle écarta les cuisses en l'enlaçant. Elle se crispa un peu et jeta sa tête en arrière quand il la pénétra, commençant à la limer doucement. Sydney ne prêtait plus attention au monde dans la pièce. D'ailleurs d'autres ébats commençaient un peu partout.
Samia était agenouillée devant Jean, la verge gonflée par le cock-ring, elle lui faisait une fellation sans pareil.
Sydney se surprenait de s'être si facilement laissée entraînée dans ce délire. Elle se faisait sauter par un bodybuilder inconnu, lui caressait les bras, les épaules et le torse. Il était attentionné et elle prenait du plaisir, laissant échapper quelques miaulements de temps à autre. Marc lui roula un patin et lui serra un peu plus fortement les hanches.
"-Je vais jouir ma belle" murmura-t-il en accélérant ses mouvements. Sydney s'accrocha à son cou quand elle le sentit se tendre et se laisser aller. Elle lui sourit.
Même si elle n'avait pas eu un gros orgasme, elle avait pris son pied. Elle lui roula une galoche quand il se retira. Sans un mot, ils se dirigèrent vers la salle de bain pour se rafraîchir.
La règle voulait qu'une fois un vêtement enlevé, on ne le remette pas. C'est topless, avec sa jupette et ses talons que Sydney fit son retour timidement dans le grand salon.
Elle ne resta pas seule bien longtemps. Jean se dirigea vers elle avec deux coupes de champagne.
"-Mademoiselle, puis-je me permettre de vous offrir une coupe ?
-Heu, oui, bien sûr." fit-elle souriante en le regardant rapidement de la tête aux pieds. Il portait toujours son cock-ring, le sexe à demi bandé. Samia avait dû faire des merveilles. Il n'était vraiment pas mal pour la cinquantaine.
"-Je me suis permis de vous regarder quand vous étiez avec Marc, vous êtes vraiment très jolie, et encore plus quand vous prenez du plaisir, fit-il l'œil taquin.
-(…) Oh, merci, fit-elle en rougissant.
-Je vois que je vous mets dans l'embarras, excusez-moi mademoiselle.
-Non non, pas du tout, c'est très gentil." fit-elle en sirotant sa coupe.
Ils entamèrent une discussion informelle. Jean se révéla être un vrai gentleman.
C'est alors qu'elle sentit quelqu'un se coller derrière elle et lui envelopper la poitrine. Elle reconnut Hervé.
"-Alors tout se passe bien ? Lança-t-il.
-Ouais, impec, fit Sydney.
-Comment trouves-tu notre nouvelle invitée, Jean ?
-Elle est magnifique, je lui ai dit. J'ose rêver, si elle me le permet, de faire un peu plus connaissance avec elle lors d'une prochaine fois, fit-il avec le sourire.
-Mais pourquoi pas, ça me va, fit Sydney charmée.
-Bon là je te l'enlève mon Jean, mais je pense que vous vous reverrez bientôt." Dit Hervé en s'éloignant avec Sydney.
"-Dis, j'ai envie que tu sois un peu avec moi ma chérie ! Fit-il en l'embrassant dans le cou.
-Rhooo, mais t'es jaloux ?
-Qui ne le serait pas ?"
Elle l'embrassa. Hervé portait toujours un caleçon, il s'était plutôt occupé de l'intendance pour le moment.
Dans le coin opposé de la pièce, Samia était pendu au cou de Marc qui était en train de lui retirer sa jupe.
"-Me fait pas gueuler comme une chienne hein, tu fais doucement, lui murmura Samia.
-T'en fait pas ma jolie tu vas aimer."
Il lui roula une pelle et l'allongea en travers du petit canapé. Il la lubrifia, et lui laissa dérouler la capote.. Il lui prit d'abord le minou. Samia se détendit quand elle le sentit se retirer et presser son gland contre sa rondelle. Le plug l'avait assez dilatée pour qu'il puisse s'introduire un peu. Samia était agrippée au fauteuil en grimaçant. Elle ne pût réprimer un gémissement de douleur quand elle le sentit entrer. Elle cherchait sa respiration. Marc s'attarda en elle sans bouger, l'embrassa puis reprit son ouvrage. Les petits cris de Samia se détachaient parfois du brouhaha de plaisirs qui emplissait la pièce.
Hervé avait pris place sur le sofa et Sydney le chevauchait. Elle avait retiré sa jupe pour s'empaler sur le membre bandé de son amant. Elle avait les mains sur les épaules d'Hervé qui la tenait par la taille en lui suçant les tétons. Elle jeta la tête en arrière, submergée du plaisir d'un premier orgasme. Elle échappa un cri quand Hervé l'enfila de toute sa longueur.
"-Aïïïeee! putain, tu fais mal, lui murmura-t-elle.
-J'ai envie de te faire crier, que les autres te voient jouir. Dit-il excité.
-Naaaan, arrête....
-Si, j'ai envie de te prendre sur la grande table devant tout le monde.
-Naann, arrête, la honte....
-Non,aller on y va..."
Sydney eut un moment d'hésitation et de recul, mais Hervé avait vraiment l'intention d'exécuter son plan. Il lui sera fort le poignet pour qu'elle le suive. Il fit un signe à Marc qui besognait Samia de le rejoindre.
Les deux filles se retrouvèrent face à face, un pied à terre, une jambe sur la table. Sydney se cambra quand elle reçut Hervé en levrette. Elle le regarda par-dessus son épaule un peu incrédule. Il lui avait saisi fermement les hanches, et sa croupe bondissait à chaque coup de rein.
Marc réservait le même sort à Samia, qui grimaçait alors qu'il l'enfilait entre les fesses. Elle laissa échapper un long râle, cette nouvelle position lui faisait un peu mal. Après deux coups de reins puissants, elle se mit à crier. Son regard croisa celui de Sydney. Machinalement les deux filles s'attrapèrent les mains pour se rassurer. Elles ne se quittaient plus des yeux, gémissantes et haletantes sous la domination de leurs amants. Les autres participants avaient fait une pause, et s'étaient rassemblés autour des actrices de fortune. Sydney eût un petit un orgasme avant qu'Hervé se retire pour jouir en lui aspergeant le bas des reins. Marc finit dans les fesses de Samia en lui arrachant un râle libérateur. Les convives applaudirent la performance, Nathalie vint essuyer la croupe de Sydney qui se redressait.
"-Bravo mesdemoiselles, c'était magnifique !" Dit-elle en lui faisant un baiser sur la joue.
Samia et Sydney se regardaient, encore un peu déboussolées. Jean se dirigea vers elles avec deux coupes de champagne.
"-Voilà pour vous mes jolies, vous l'avez bien mérité."
Tous le monde porta un toast aux demoiselles.
"-Ho putain, je m'attendais pas à ça, j'ai pris cher, dit Samia à Sydney.
-Ha ouais, t'as eu mal ?
-Ben, un peu, mais c'est sympa, tu verras quand tu vas essayer ! Fit Samia en rigolant.
-Heuu, ben je crois que je vais attendre un peu tu vois..." Répondit Sydney.
Hervé et Marc avaient rejoint leurs jeunes partenaires de soirée.
Il commençait à être tard, certains s'étaient rhabillés pour repartir.
"-Bon, Samia, je crois que je vais y aller aussi, tout le monde part, fit Sydney.
-Nathalie t'as pas invitée à rester ?
-Si mais, tout le monde s'en va là, non ?
-Euuuh, oui, mais nous on reste, elle serait super déçue si tu partais."
Nathalie arriva sur ces entre-faits avec deux peignoirs de soie rouge.
"-Tenez mesdemoiselles, n'attrapez pas froid !" Fit-elle en riant.
Sydney et Samia se couvrirent.
"-Samia va vous montrer votre chambre, vous serez à deux, j'espère que cela vous plaira Sydney. Je vous rejoins dans quelques minutes mes chéries.". Elle s'éclipsa.
Interrogative, Sydney regarda Samia qui lui sourit. Elle la prit par la main.
"-Viens, tu vas adorer, tu vas voir..."
Sydney se laissa guider ...


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
mhhh, bravo ! Très envie de lire la suite...
Posté le 16/10/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Rencontres du troisiéme sexe,


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe mere filsma femme fait la salopecoulybacahistoires maturesrecits pornma fille me sucejeu erotique gratuithistoire de sexe meilleure amiehistoire de sexe esclavedxd histoire de sexehistoire de sexe a troisbaise erotiquerecit erotismeoeuf vibrant dans la chattehistoire erotique frere soeurrecits hothistoire gratuite de sexerecit sextexte erotiquehistoire de sexe avec mon beau perehistoire de sexe entre couple maturehistoire de sexe dominatricehistoire de sexe.cam gratuitesdepucelage anal douloureuxelle suce le livreurhistoire de femme soumisehistoire sexe cocuvideo histoire de sexehistoires hardsbranlette publiquehistoire dominatricerecit 69histoire erotique vecuehistoire erotique taboueerotisme amateurdouche erotiquerecits de sexehistoire de sexe .nethistoire erotique orgbaise avec le voisinhistoire de sexe intimecaresse sous la tablerecit smje baise la copine de ma fillehistoire de sexe d adofeminisation forceehistoire de sexe illustreehistoire erohistoire de sexe collanthistoire de sexe reverecits erotiquerecit trio hhfcoquine plagerecits erotiquehistoire de lesbienneshistoire herotiquehistoire sexhds histoire de sexehistoire herotiqueplage erotiquehistoire de sexe docteurtransexuelle activehisoires erotiquesrecit gay erotiquehistoire de sexe avec grand merehistoire de cul hardpartouze entre amishistoire de sexe avec un inconnuhistoire de sexe avec belle merehistoire erotique frere soeurhistoire sexe tabourecit erotisuex story histoire de sexehistoire sexe soeurhistoires erotiques gratuiteshistoire de sexe candauliste