Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Rencontre avec un danseur

Comment un vieux phantasme, c'est révélé enfin en histoire vécue...

Proposée le 10/09/2017 par jpbe01

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: HH
Lieu: Hôtel
Type: Fantasme

Mon danseur,

Je suis grand amateur de ballets surtout de ballets modernes, et en particulier ceux présenté par la troupe de feu Mr Béjart, donc je me rends un soir à une représentation ou était invitée la troupe du ballet National de Tokio.

Les troupes étaient mélangées mais on distinguait sans efforts les Japonais par rapport aux européens, de plus petites tailles, minces et d’une musculature très fine.

Je remarquai directement le danseur qui avait le second rôle après le danseur étoile, vêtu d’un collant ocre, torse nu, il me subjugua directement, son collant laissant transparaitre une bourse et un sexe adorable, mais à peine visible à l’œil nu, comme je me muni toujours de jumelle de théâtre je parvenais dans ses moments de pose statique à me régaler de cette vision.

Pour ce spectacle j’avais été invité en VIP par une firme, ce qui me valait le privilège d’être au second rang mais cerise sur le gâteau de pouvoir rencontrer la troupe après le spectacle.

J’étais tout frémissant et à la fois paniqué de rencontrer celui qui me mettait le cœur (et le reste) en émoi, paniqué de peur de ne pouvoir l’approcher.
Je m’en suis mis plein les yeux durant tout le ballet le voyant virevolter à quelques mètres de moi, beau, en sueur, plein de délicatesse et de charme dans ses gestes.

Le rideau tombe et me voilà embarqué avec d’autres collègues vers la zone VIP, il nous fallait patienter un peu le temps de laisser aux danseurs et danseuses de se rafraichir et de se vêtir en tenue de « ville ».

Enfin les voilà, directement je cherche mon objet de désir du regard, mince je ne le vois pas ou est-il ? partit ? encore sous la douche hmmm ? Mais le voilà encore plus beau à mes yeux, les cheveux noirs légèrement bouclés, les yeux en amandes mais pas trop, le teint halé, une pure merveille.

Il porte un jeans assez moulant et un simple T-shirt bleu, comment faire pour l’approcher, lui parler ?

Et là le miracle !!! Le producteur me voyant un peu esseulé me dit « venez je vous présente aux danseurs et danseuses si vous voulez » et là, le premier à qui il me présente est l’homme pour qui mon cœur (et pas que ça) est en émoi.

Mr Meyer je vous présente Mr yamoto shiro deuxième danseur étoile du ballet de Tokio.

Je peux enfin voir son beau visage, si fin, ses yeux bruns presque noirs sont impressionnants et font presque peur.

Enchanté dis-je moi c’est Meyer Pierre, lui répondis je en Anglais.
Mr Meyer je parle Français, avec parfois des difficultés mais si vous me le parler je fais des progrès.

Pas de problèmes pour moi dis-je.

Après avoir un peu parlé ballet ou je ne tarissais pas d’éloges pour sa prestation, il me dit
Serait-il impoli de ma part de vous suggérer de prendre un verre comme vous dites ailleurs, ici c’est bruyant et j’aime sortir de ce milieu de la danse.

Que pouvais-je répondre je n’en attendais pas tant, mon petit cœur en émoi je lui dis
Mais avec grand plaisir, je connais quelques endroits où nous serons beaucoup plus au calme.

Deux choix s’offraient à moi ou je l’emmenais dans un bar gay que je fréquentais ou dans un quelconque bistrot, c’était risqué mais tant pis, ce garçon était là pour trois jours et il y avait peu de chance que je ne le revois jamais.

Donc bar Gay, mais ce bar était très discret, pas de folles furieuses, pas d’ambiance tapageuse, il fallait juste faire très attention pour deviner ou l’ont se trouvait.

J’emmène donc mon Adonis aux yeux bridés dans cet endroit, après à peine 5 minutes, il me dit :
C’est un bar Gay,
La terre se dérobe sous mes pieds, quelle erreur j’ai commise, quel con je suis, mes espoirs s’envolent, j’ai tout gâché, tout piteux je lui dis :
Oui
Tu es Gay ? (Il me disait tu pour la première fois)

Je jouai le tout pour le tout
Oui dis-je désolé,

Je n’aurai pas du souci je suis gay aussi dit il.

Pfffffffffffffff quelle pression, je ne sais plus que dire, j’estime en avoir assez dis et fais je lui laisse la main.

Cela te plairait de passer un moment avec moi ? Mon hôtel n’est pas loin, tu me plais comme homme.

Houlà la syncope est presque là, ce merveilleux garçon que j’ai vu presque nu me propose de passer un moment avec lui dans sa chambre, je ne réponds pas mais me lève et lui prend la main en disant GO man.

Nous voilà dans sa chambre, malgré tout je suis un peu intimidé, il enlève sa veste et ses chaussures.

Mets-toi à l’aise me dit-il en continuant d’enlever ses vêtements, chemise, pantalon le voilà en boxer face à moi, je vois qu’il est déformé par une belle bosse, il vient vers moi et entreprend de me mettre nu, je tremble, ce garçon est terriblement beau, sexy, en un mot bandant.

Et me voilà nu devant lui la queue à l’horizontale, palpitante, je n’y tiens plus je m’approche et l’embrasse, caressant ce corps superbe ou chaque muscle est une merveille, mais j’ai hâte de découvrir son trésor, je lui enlève donc son boxer et la surgit un beau sexe pas très grand 15 ou 16 cms, fin blottie dans une toison très noire et très dense, en dessous une belle petite bourse bien ronde.

Tout était à son image parfait, merveilleusement proportionné, un régal j’étais de plus en plus excité, mon sexe palpitait, il s’assit sur le bord du lit et me dit vient, il m’empala sur sa tige très raide, sans aucunes douleurs ni difficultés, je commençai à monter et descendre son superbe sexe en moi, nous gémissions tous les deux, mais je ne pouvais pas l’admirer lui tournant le dos.

Sur quoi je me levai, il me regardait de son beau regard, étonné, surpris que j’arrête notre jeu, je me remis en position mais cette fois en lui faisant face, il transpirait, passant sa langue sur ses lèvres les yeux fermés, je l’embrassai avec fougue mes mains ne sachant plus ou allez sur ce splendide corps qui m’appartenait pour quelques instants.

Il ouvrit les yeux me dévisagea, me pris par le cou et me dit « je vais jouir sous peu viens toi aussi », il me masturbait de plus en plus fort, je sentais ma semence monter le long de ma queue, soudain il pencha la tête en arrière et poussa un râle profond, je senti un liquide chaud se répandre en moi et couler sur mes cuisses, il n’en fallut pas plus pour que j’inonde son torse de ma semence, trois grands jets s’écrasèrent sur lui, nous sommes restés comme ça pendant quelques minutes, son sexe reprenant doucement sa taille normale, je fus étonné de la quantité de sperme qu’il avait éjaculé, comme quoi la taille d’une bourse ne veut rien dire.

Il se leva je ne pouvais détacher mon regard de ce corps si parfait, viens me dit il prenons une douche.

Je le suivi toujours très raide, une fois sous la douche il entrepris de me laver, avec minutie, et délicatesse, insistant sur les parties les plus érogènes de mon corps, c’était carrément un massage, j’essayais en vain de le toucher mais il se dérobait à chaque fois, il était de nouveau en érection, sa superbe tige dressée vers moi, enfin il estima que j’étais assez « propre » et me dit à toi, j’essayai de faire de même mais je n’avais pas son expérience, cela fini par le fait que ni tenant plus j’avalai goulûment son sexe et me mit à le pomper, attend dit-il, nous sommes sortis de la douche dégoulinant et nous nous sommes couchés par terre, et là un formidable 69 démarra, je le suçais comme un fou, lui plus délicatement mais avec beaucoup d’intensité, c’est moi qui jouis le premier en criant, à peine une minute plus tard je recevais son foutre dans ma bouche, il était doux, un peu sucré, terriblement bon, je n’en perdis pas une goutte, avalant tout goulûment.

Nous sommes repassés sous la douche, mais cette fois calmés et reput, je redoutais le moment où il se serait habillé à nouveau me masquant ce corps si beau, si parfait.

Je devais partir il était tard, et comme s’il avait compris ma crainte il resta nu.

Demain c’est relâche dit-il si tu es libre on peut passer la journée ensemble, tu me feras découvrir ta ville, car je repars dans trois jours.

Je me suis libéré pour être avec lui durant toute la journée du lendemain, mais le tour de la ville fut vite fait je n’avais qu’une chose en tète être avec lui nu dans sa chambre d’hôtel et faire l’amour.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

homozen
Magnifique, je m'imagine bien à ta place...
Posté le 2/11/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Première rencontre avec Louise
Rencontre imprévue avec un ancien amant
Rencontre au sommet avec mon inconnu nordique
La reine du capricorne - Chapitre 1 : La rencontre avec Hervé
La rencontre


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe adosconcours masturbationhistoire de sexe entre fillescocu candaulistehistoire de femme sexehistoire taboue gayrecits erotiques doctissimohistoire de sexe voyeurpremiere partouzenouvelles erotiqueslevrette brutalemes histoire de sexehistoire de sexe reelhistoire cochonehistoire cocuhistoire de sexe reelhistoire de sexe esclavelecture erotique gratuiteil baise la marieebaisee sauvagementhistoires vraies de sexehistoire fetichiste des piedshistoire sexe amateurhistoire de sexe a la plagehistoire erotique taboucocu humiliepetite baise entre amishistoire de sexe*sexe histoiremec qui sucehistoire de sexe avec ma cousinerecit histoire de sexerecit travestisites erotiquerecit porno gayhistoire de sexe a lirerecit erotique illustrehistoire d homme soumisbranler un inconnuhistoire de sexe baise sur la piste de dansema femme suce un blackhistoire erotique incesthistoire sexe tantehistoires eroticbourgeoises coquinesma premiere pipenouvelles erotiqueshistoire herotiquehistoires erotiques illustreesbaise a la campagneexhib au bureauhistoire x gratuitehistoire de sexe gay soumishistoire de sexe a la fermetante chaudeplage naturiste sexevisite medicale nuhistoire taboue gayjeunes filles erotiqueshistoire de sexe gayhistoire de sexe diane et laurenthistoires de sexhistoire sexyhistoires erotiques gayrecit soumissionhistoire sexyhistoire gros seinshistoires de cocusrecits pornographiquesrecit erotiquesbaise avec ma belle merehistoire soumisephotos erotiques orghistoires smhistoire de sexe par daterecits taboushds histoiressexe chez le medecinhistoire de sexe campingsoumise exhibeerecits sexuelshistoire de sexe en streaminghistoires xsexe story: la premiere histoire de la sexualite en bdhistoire de sexe avec ma belle soeurhistoire de grosse bitehistoire de sexe salopehistoire de sexe femme maturehistoire de sexe tabouje baise la copine de ma femmelectures erotiquesencule moi papa